L'ACTUALITÉ APG CONSEIL

L’ASSURANCE VIE, une solution (idéale) de placement souple et adaptée à tous les projets dans un cadre fiscal avantageux

On ne présente plus le contrat d’assurance vie, ou plutôt si, mais alors sous l’angle de ses caractéristiques essentielles qui font de lui le support préféré des français, et pour cause !

 

Il s’adresse au plus grand nombre, cet outil permettant effectivement d’apporter une réponse adaptée à tous les types de projets.

  • Solution de placement par essence, le souscripteur se constituera un capital et/ou valorisera un capital existant en sélectionnant les supports d’investissement (fonds euros et unités de compte) adaptés à son profil de risque et son horizon de placement
  • Outil de prévoyance privilégié, il permet au souscripteur d’en tirer des revenus complémentaires (capital non bloqué, retraits ponctuels ou programmés) selon ses besoins et dans un cadre fiscal avantageux, mais également d’assurer une certaine protection aux bénéficiaires (proches, désignés dans la clause), qui récupéreront le capital constitué hors succession en cas de décès du souscripteur.
  • Outil de transmission bien connu, le souscripteur peut ainsi désigner comme bénéficiaires en cas de décès, la ou les personnes qu’il souhaite, en dehors des règles de succession habituelles. le (ou les) bénéficiaires recevront ainsi le capital constitué selon les dispositions propres au contrat d’assurance vie et hors succession. Une attention particulière doit alors être portée à la rédaction de la clause bénéficiaire afin d’optimiser la transmission de ce capital sur le plan juridique et fiscal.

 

Plus concrètement, ses conditions de souscription et ses modalités de fonctionnement en font un outil idéal:

  • accessible à toute personne physique juridiquement capable
  • absence de contraintes dans le montant et la régularité des versements, ni de restrictions dans le nombre de contrats souscrits
  • disponibilité de l’épargne, à travers les rachats (retraits) envisageables à tout moment
  • liberté dans le choix du mode de gestion et de l’exposition au risque : gestion libre, conseillée ou sous mandat, la composition du portefeuille est établie en fonction du profil du souscripteur et de son horizon de placement. Sécuritaire, défensif, équilibré ou dynamique, il s’agira de sélectionner les supports (fonds euros et unités de compte) et leur répartition en conséquence. L’allocation d’actifs est modifiable à tout moment.
  • cadre fiscal favorable pendant la vie du contrat: pas d’imposition en l’absence de retrait, imposition des seuls gains en cas de rachat (fiscalité dégressive avec l’ancienneté du contrat). Taxation des gains aux prélèvements sociaux.
  • cadre fiscal favorable en cas de décès: une taxation spécifique s’applique aux capitaux versés aux bénéficiaires hors succession.

 

Si ce type de support est facile d’accès, une attention particulière devra toutefois être portée :

  • sur la solidité financière des compagnies d’assurance
  • sur l’adéquation du contrat et du portefeuille investi avec votre situation, vos objectifs et horizon de placement : privilégier un fonds euros mieux rémunéré ou un contrat proposant plusieurs centaines d’unités de comptes ? soyez précis en exposant votre situation et ne négligez pas le questionnaire de profil de risque.
  • sur les frais applicables en cas de versement, d’arbitrage, de rachat…
  • sur la rédaction de la clause bénéficiaire: il est important de rédiger une clause reflétant les aspirations morales du souscripteur tout en mesurant les conséquences de son exécution sur le plan économique, juridique et fiscal.

 

Pour tout complément d’informations, contactez APG Conseil et Placement.

 

Virginie Audoux, Conseil en Gestion de Patrimoine indépendante

06 59 55 83 52

v.audoux@apgconseil.fr